Tout savoir sur l’hypnose thérapeutique

décembre 21, 2022

Arrêter de fumer, surmonter une phobie, atténuer une douleur… l’hypnose thérapeutique est une solution naturelle à de nombreux maux. Comment se déroule une séance d’hypnose ? Quels sont ses avantages par rapport à une thérapie classique ? Décryptage.

L’hypnose, un état modifié de la conscience

Douleurs physiques persistantes, stress chronique, angoisses répétitives : nous avons tous ressenti à un moment donné des maux physiques ou psychologiques qui nous ont marqués. L’hypnose, une solution naturelle faisant appel aux ressources de notre inconscient, permet de gérer ces maux en toute simplicité.

D’emblée, il est important de noter que l’hypnose ne remplace pas un traitement médical, et n’a d’ailleurs pas vocation à se substituer à celui-ci. Cette méthode vise plutôt à modifier certaines perceptions comme la phobie ou l’angoisse au moyen de suggestions directes ou indirectes. Bien qu’elle réponde à de nombreuses problématiques, l’hypnose est largement utilisée pour atténuer les douleurs, arrêter de fumer, mais aussi régler certains troubles du comportement.

Déroulement d’une séance d’hypnose

L’hypnose thérapeutique regroupe différentes techniques avec leurs particularités propres, d’où l’importance de bien choisir son praticien. Très répandue, l’hypnose ericksonienne se pratique dans les cabinets d’hypnose à Paris, Angers ou encore Marseille. L’approche ericksonienne consiste à utiliser des suggestions mentales d’image pour accéder au réservoir de ressources inconscientes de la personne et l’accompagner dans le processus thérapeutique. Il s’agit d’un processus d’accompagnement ayant fait ses preuves dans la gestion du stress et des émotions, la perte de poids, l’amélioration de la qualité du sommeil ou encore la préparation à l’accouchement.

Une séance d’hypnose classique dure en moyenne 30 minutes. Pour que le processus aboutisse, il est essentiel d’établir une bonne connexion entre la personne et l’hypnothérapeute. Généralement, la séance débute par un entretien verbal lors duquel se construit ce que l’on appelle dans le jargon une « alliance thérapeutique ». Celle-ci définit l’approche et les objectifs de l’hypnose.

Lors de l’hypnose proprement dite, le praticien invite la personne à se détendre, fermer les yeux et se concentrer sur ses paroles. Cette phase d’induction permet de susciter l’état hypnotique et d’accéder aux ressources de l’inconscient. En fonction de la problématique à traiter, le praticien sera amené à utiliser des suggestions d’images et d’histoires afin d’accompagner l’individu vers son objectif. Durant cette phase, la personne sous hypnose n’est pas en état de sommeil : il entend tout ce que dit le praticien et interagit même avec lui. À l’instar de l’induction, l’hypnothérapeute active le retour à l’état de conscience de la personne.

Article Categories:
Santé

Comments are closed.