Comment mettre fin à la dépression post-déménagement?

mai 16, 2023

Le stress que procure le déménagement n’est pas lié seulement aux préparatifs ou au déroulement du jour J mais également aux troubles dépressifs qui accompagnent le changement de l’environnement (foyer, quartier etc.). Cette dépression qui vous noie dans la mélancolie ne doit pas se prendre à la légère et il est judicieux de solliciter une intervention thérapeutique ou de suivre quelques conseils avisés tels que ceux offerts dans cet article. Veuillez bien le suivre !

Quelles sont les causes de la dépression post-déménagement au juste et quels sont ses symptômes ?

Changer de maison peut être très perturbateur. Cette perturbation de votre routine — ainsi que l’anxiété associée au déménagement pour particulier ou pour entreprise et à l’adaptation à un nouvel espace — peut déclencher une tristesse profonde, mais temporaire. Dans certains cas, le déplacement peut également signifier la perte de votre réseau de soutien, un choc culturel et le sentiment d’isolement.

Bien que les sentiments de tristesse et même de vide en mouvement puissent être douloureux, ces symptômes ne sont généralement pas admissibles à un diagnostic clinique. Toutefois, si vous croyez que vous pourriez bénéficier d’une aide professionnelle pour trouver des moyens de faire face, c’est toujours une option, peu importe la gravité de vos symptômes.

Ces symptômes peuvent être :

  • Changements dans votre appétit (augmentation ou diminution)
  • Difficulté à se concentrer
  • Se sentir triste, engourdi ou désespéré
  • Irritabilité et colère accrue
  • Perte d’intérêt pour vos passions habituelles
  • Perte d’intérêt pour la socialisation

Que faire pour surpasser ces troubles dégressifs ?

Reconstruire lentement vos réseaux sociaux

Vous n’avez plus vos anciens systèmes de soutien en place. Ainsi, tout coup psychologique se sentira dix fois plus insupportable. Cela ne fait que des sentiments négatifs comme la dépression, l’anxiété et le regret bien pire.

Reconstruisez vos réseaux sociaux où vous vivez maintenant, pour faciliter votre transition vers un nouvel emplacement. Ne vous forcez pas à nouer des relations trop rapidement. Au lieu de cela, viser un large choix de nouvelles connaissances liées à votre travail, quartier, intérêts et passe-temps.

Avec le temps, vous vous ferez des amis.

Prenez soin de votre santé physique

Tout type de perturbation de la vie est préférable d’être rencontré par un corps fort et sain. Donc, pendant que vous êtes dans cet endroit gênant, n’oubliez pas d’accorder la priorité à votre santé.

Mangez bien et dormez suffisamment.

Ce n’est pas le temps d’aller sur un nouveau régime ou de perdre des quantités massives de poids. Retarder vos plans de perte de poids une autre fois, après avoir surmonté la dépression de relocalisation.

Le sommeil est particulièrement important. Si vous avez de la difficulté à dormir dans un nouvel endroit, la plupart des gens le font, envisagez quelques techniques d’adaptation. Une veilleuse peut aider. Coucher avec quelqu’un pour la compagnie (pas le sexe) aide le corps à se détendre et facilite le sommeil.

L’exercice régulier aide aussi. Allez dehors et prendre un peu de soleil pendant 20 minutes le matin tôt avant 10 heures ou dans l’après-midi après 15 heures, pour éviter la chaleur. La lumière du soleil améliore l’humeur et soulève les esprits. Elle aide également à réajuster votre vue si vous passez toute la journée devant un ordinateur.

En guise de conclusion, la dépression post-déménagement ne dure pas longtemps si vous suivez les conseils mentionnés ci-dessus. Si ce trouble semble ne pas arriver à sa fin, il est plus judicieux de faire recours à un psychologue.

Article Categories:
Bien Etre

Comments are closed.